E-mail

ACTINIDIA ARGUTA KEN' RED (femelle)

KIWAI ou kiwi de Sibérie KEN'RED

Prix final16,25 €
Prix TTC : 16,25 €
Aucune image
  • Aucune image
Description du produit

Taille : 30/+ livrable en pot en mars/avril

Le Kiwai, ou kiwi de Sibérie, est, comme son nom, un cousin du kiwi. Originaire d'Asie, il est planté pour la première fois en France, à la fin des années 80. Il se présente comme son proche parent, sous forme de liane sarmenteuse. Les rameaux très vigoureux et volubiles sont à palisser au fur et à mesure de leur développement. Les feuilles apparaissent au printemps, vertes, en forme de cœur, au bord finement denté. La floraison dure de juin à juillet. Les petites fleurs délicates blanc-vert dégagent un agréable parfum. La beauté du feuillage et des fleurs en fait une plante utilisée également pour l'ornement des jardins.

Comme la plupart des espèces du genre Actinidia, le kiwai est une plante dioïque ; un pied porte soit des fleurs femelles, soit des fleurs mâles, les deux étant nécessaires pour obtenir des fruits. Identique au kiwi, un pied « mâle » peut subvenir aux besoins de plusieurs « femelles ». Notez toutefois qu'il existe des variétés monoïques : c'est le cas de Actinidia arguta 'Issai'.

Fruits vitaminés

Les fruits sont mûrs en septembre. Ce sont des baies charnues, oblongues, de couleur jaune-vert. La peau, démunie de tout poil, est comestible. Ils sont plus petits que le fruit du kiwi, aussi plus sucrés et plus riches en calcium, en phosphore et en vitamine C. Sachez également que les variétés les plus récentes ont des fruits moins nombreux mais plus gros que les variétés anciennes.

Culture

Le kiwai apprécie lumière et chaleur mais supporte une légère ombre. Il prospère sur un sol drainant, riche et humifère. Les terrains calcaires sont à éviter. Plus rustique que son cousin, il ne nécessite pas de protection hivernale. Les arrosages sont nécessaires en période estivale, mais occasionnels le reste de l'année. Un apport d'engrais, à effectuer tous les ans, est recommandé.

Supports

Le kiwai est une liane ; il est donc nécessaire de le palisser pour que son développement, plutôt rapide, puisse s'opérer dans les meilleures conditions. Une tonnelle ou une pergola sont de très bons supports. En y faisant grimper le kiwai tout le long, vous bénéficierez d'une ombre agréable. Un treillis ou des fils tendus font également l'affaire.

Tailles

L'hiver, en période de dormance, les rameaux fructifères se taillent à deux yeux au-dessus de l'emplacement du dernier fruit. L'été, en période végétative, ils se pincent au-dessus de la quatrième feuille du dernier fruit. Lorsque les fruits commencent à se regrouper à l'extrémité des rameaux, taillez-les à la base, pour encourager le développement de nouvelles pousses.


subcategory
Video

Taille : 30/+ livrable en pot en mars/avril

Le Kiwai, ou kiwi de Sibérie, est, comme son nom, un cousin du kiwi. Originaire d'Asie, il est planté pour la première fois en France, à la fin des années 80. Il se présente comme son proche parent, sous forme de liane sarmenteuse. Les rameaux très vigoureux et volubiles sont à palisser au fur et à mesure de leur développement. Les feuilles apparaissent au printemps, vertes, en forme de cœur, au bord finement denté. La floraison dure de juin à juillet. Les petites fleurs délicates blanc-vert dégagent un agréable parfum. La beauté du feuillage et des fleurs en fait une plante utilisée également pour l'ornement des jardins.

Comme la plupart des espèces du genre Actinidia, le kiwai est une plante dioïque ; un pied porte soit des fleurs femelles, soit des fleurs mâles, les deux étant nécessaires pour obtenir des fruits. Identique au kiwi, un pied « mâle » peut subvenir aux besoins de plusieurs « femelles ». Notez toutefois qu'il existe des variétés monoïques : c'est le cas de Actinidia arguta 'Issai'.

Fruits vitaminés

Les fruits sont mûrs en septembre. Ce sont des baies charnues, oblongues, de couleur jaune-vert. La peau, démunie de tout poil, est comestible. Ils sont plus petits que le fruit du kiwi, aussi plus sucrés et plus riches en calcium, en phosphore et en vitamine C. Sachez également que les variétés les plus récentes ont des fruits moins nombreux mais plus gros que les variétés anciennes.

Culture

Le kiwai apprécie lumière et chaleur mais supporte une légère ombre. Il prospère sur un sol drainant, riche et humifère. Les terrains calcaires sont à éviter. Plus rustique que son cousin, il ne nécessite pas de protection hivernale. Les arrosages sont nécessaires en période estivale, mais occasionnels le reste de l'année. Un apport d'engrais, à effectuer tous les ans, est recommandé.

Supports

Le kiwai est une liane ; il est donc nécessaire de le palisser pour que son développement, plutôt rapide, puisse s'opérer dans les meilleures conditions. Une tonnelle ou une pergola sont de très bons supports. En y faisant grimper le kiwai tout le long, vous bénéficierez d'une ombre agréable. Un treillis ou des fils tendus font également l'affaire.

Tailles

L'hiver, en période de dormance, les rameaux fructifères se taillent à deux yeux au-dessus de l'emplacement du dernier fruit. L'été, en période végétative, ils se pincent au-dessus de la quatrième feuille du dernier fruit. Lorsque les fruits commencent à se regrouper à l'extrémité des rameaux, taillez-les à la base, pour encourager le développement de nouvelles pousses.


Site développé par pb web concept